Startup Geeks est la communauté de référence pour les créateurs de start-ups en Italie. Un environnement encore immature qui a donc grand besoin de références. En un an seulement, Giulia et Alessio ont réussi la difficile tâche de devenir de telles références, et c’est pour cette raison que nous sommes fiers, chez OfCourseMe, de vous présenter le texte de l’entretien accordé par notre PDG Davide Conforti à Startup Geeks l’année dernière. Il est également intéressant de noter que tous les objectifs de 2019 mentionnés dans l’entretien ont été atteints, mais évitons de vous spoiler. Vous trouverez ci-dessous le texte intégral, tandis que l’original est disponible ici.

Bonjour Davide, pour ceux qui ne vous connaissent pas, dites-nous qui vous êtes et ce que vous faisiez avant de créer une start-up.

Bonjour à tous et merci!

J’ai 36 ans, je suis marié à Irene depuis plus de 6 ans et je suis le père de Jacopo et d’Elia. Je suis bassiste dans un groupe qui rend hommage à Pink Floyd, et j’ai étudié l’ingénierie à PoliMi. J’ai passé les 10 années avant de lancer ma start-up à faire du conseil stratégique et à travailler à des postes à responsabilités dans une entreprise en expansion. Historiquement, j’ai une formation en analytique/finance, et maintenant je gère principalement la partie commerciale d’OfCourseMe.

Francesco, co-fondateur d’OfCourseMe et COO, est lui aussi né en 1982. Il est marié à Valentina et vit dans la magnifique ville de Pavie. Diplômé en histoire, c’est un exemple vivant de la façon dont nous pouvons nous réinventer professionnellement par les études et un travail acharné. Francesco est un spécialiste du marketing de haut niveau, avec des compétences en matière de produits et d’opérations, et plus de 10 ans d’expérience dans le domaine numérique.

Qu’est-ce qu’OfCourseMe?

OfCourseMe a été conçu comme une plateforme d’indexation et d’organisation de contenus de formation en ligne, agrégés par des plateformes partenaires pour permettre une recherche immédiate du parcours de formation qui vous intéresse, dans un contexte caractérisé par une grande abondance de contenus de qualité, mais totalement désorganisés/fragmentés et donc peu accessibles.

Tout en conservant une âme B2C (c’est-à-dire que notre site est GRATUIT et vous pouvez rechercher, comparer et approfondir les quelque 200 000 contenus que nous organisons), nous nous sommes concentrés sur le développement et la commercialisation de solutions d’entreprise B2B qui permettent aux responsables de la formation/du développement des personnes d’intégrer les fonctionnalités d’OfCourseMe dans leur environnement de formation d’entreprise (dans le jargon, LMS, ou Learning Management System, système de gestion de l’apprentissage).

Pourquoi avez-vous créé cette start-up ? Quel besoin souhaitiez-vous satisfaire?

Nous avons été motivés, comme cela est souvent le cas, par des raisons personnelles et professionnelles :

  • Personnelles: Fra et moi voulions essayer, après des années à combattre ensemble dans les tranchées, de créer une entreprise utile et durable, dont la gestion serait conforme à nos principes éthiques et professionnels.
  • Professionnelles: dans un contexte où la durée de vie moyenne d’une compétence a chuté à moins de 5 ans (elle était auparavant de 20 ans et plus), les personnes doivent se former en permanence pour rester performantes sur le marché du travail. Dans le même temps, si environ 20 % des effectifs d’une entreprise courent le risque de devenir « obsolètes » chaque année, c’est un énorme défi pour toutes les sociétés concernées par la numérisation

En parallèle, la quantité de contenus de formation multi-sources et multi-formats disponibles a augmenté de manière exponentielle au cours des 10 dernières années grâce au phénomène des MOOC et à d’autres formats comme les podcasts/e-books/etc. OfCourseMe organise cette abondance en un seul endroit, et la rend facilement accessible aux entreprises (B2B) et aux apprenants tout au long de la vie (B2C) via un moteur de recherche et de recommandation qui s’améliore progressivement..

Comment se porte le marché italien dans ce secteur ? Avez-vous des concurrents?

Le marché de référence est le segment du e-learning en entreprise qui compte plusieurs acteurs établis depuis des années, mais qui reste encore mal consolidé (un grand nombre de « petits » acteurs) : il y a ceux qui vendent du LMS, ceux qui produisent des cours, ceux qui fournissent du conseil en formation, ceux qui gèrent la formation financée, et ainsi de suite.

Pour le moment, nous ne voyons pas de concurrent direct à OfCourseMe sur le marché national italien (peut-être, à l’extrême, LinkedIn Learning?), bien que certains fournisseurs de LMS développent des fonctionnalités similaires à ce que nous proposons, même s’ils ne sont pas spécialistes des moteurs de recherche, et encore moins de l’organisation des contenus et des recommandations.

En réalité, nous recevons de nombreuses demandes de partenariat, car notre solution est ouverte, conçue pour s’intégrer par le biais d’une API dans différents types d’environnements, afin de compléter les services et les solutions existants et donc de ne pas imposer de coûts de transition au client.

Comment sélectionnez-vous les plateformes que vous intégrez dans OfCourseMe?

Les demandes de nos clients, la qualité du contenu à la source, la diversité du contenu, uniquement des sources compatibles avec les mobiles, un mélange sain de GRATUIT et PAYANT.

Et comment sélectionnez-vous vos employés/collaborateurs?

À ce jour, nous n’avons embauché que des ressources très expérimentées. C’était fondamental, car l’équipe travaille 100 % à distance et nous avons donc besoin de personnes qui savent ce qu’elles doivent faire et qui travaillent de manière autonome pour atteindre des objectifs/résultats. Nous avons trouvé ces personnes, et elles sont extraordinaires.

Les caractéristiques personnelles que nous recherchons DOIVENT (c’est un must) être en accord avec nos valeurs/code d’éthique: responsabilité (individuelle et collective), intégrité, transparence, humilité intellectuelle et adaptabilité..

Quels sont les objectifs de cette nouvelle année?

Nous avons clôturé très positivement l’année 2018, et nous avons pu atteindre le seuil de rentabilité en moins de 12 mois depuis la création de l’entreprise, mais aussi vendre nos services à plusieurs grandes entreprises!

En 2019, nous prévoyons de faire au moins deux fois mieux.

Les facteurs déterminants de la croissance seront les suivants:

  • Pénétrer profondément le marché intérieur, tester 1-2 autres pays et un autre segment de marché;
  • Lancer un nouveau produit au premier trimestre et y intégrer progressivement de nouvelles fonctionnalités;
  • Ajouter d’autres contenus/sources en plus des 200 000 que nous organisons déjà.

Quelle est la partie la plus difficile et la partie la plus satisfaisante d’un travail comme le vôtre?

La plus difficile: atténuer la nature cyclique d’une entreprise, en développant le produit de manière continue ; mettre en place une culture d’entreprise solide et distinctive, exprimant des valeurs dans lesquelles l’équipe se reconnaît et qui doivent être réaffirmées chaque jour par le comportement de chacun (surtout lorsque l’on est critiqué ou que l’on doit reprendre quelqu’un); redevenir un mari et un père une fois à la maison..

La plus satisfaisante: les clients qui achètent votre produit et sont satisfaits de son utilisation; l’équipe qui y croit et assume la responsabilité des développements, sans alibi; réussir à se développer immédiatement grâce à l’autofinancement (nous en sommes particulièrement fiers).

Quels conseils pourriez-vous donner à tous les jeunes qui veulent créer une start-up?

Tout d’abord, et statistiquement,la plupart des start-ups/entreprises les plus prospères sont fondées par des personnes de plus de 40 ans.

Par conséquent, je conseillerais humblement à un jeune de faire d’abord ses armes pour:

  • amasser des fonds pour démarrer;
  • être crédible (aux yeux des clients, de son équipe, des investisseurs potentiels);
  • se créer un réseau solide qu’il utilisera ultérieurement pour promouvoir son initiative (= vendre).

En phase de lancement:

  • Créez une entreprise qui génère immédiatement de l’argent car, même si vous avez recueilli des fonds auprès d’investisseurs privés, de capital-risque, de crowdfunding, etc., vous ne voudrez pas vous coucher tous les soirs sans savoir si le bateau flottera tout seul ou non. À cet égard, le fait de prendre des risques aide à donner les « bonnes raisons »..
  • Décidez immédiatement (en plus du modèle d’entreprise/de la stratégie/du lancement sur le marché/du financement/etc.), quelle culture vous souhaitez pour votre entreprise, quels sont ses principes fondateurs, quelles sont les valeurs fondamentales sur lesquelles vous ne voudrez JAMAIS transiger. Si vous ne le faites pas, les personnes que vous recruterez définiront la culture à votre place, et vous passerez à côté d’un critère essentiel pour décider qui vous voudrez embaucher, promouvoir ou licencier.